Les FARDC favorables à une mutualisation des forces et non à des opérations conjointes avec les forces étrangères

 

Les FARDC rassurent l’opinion qu’aucune armée étrangère n’entrera sur le sol congolais dans le cadre de la force intégrée.

Cette Précision est du porte-parole des FARDC qui s’exprimait samedi dernier à Goma au Nord-Kivu, à l’issue de la deuxième réunion des chefs d’états-majors des pays des Grands lacs visant la neutralisation des groupes armés locaux et étrangers.

Le général Leon Kasonga précise qu’il s’agit de la mutualisation des forces et non des opérations conjointe entre ces armées.

Cependant, des voix continuent à s’élever pour alerter contre une éventuelle entrée des troupes étrangères en Rdc.

Quelle lecture faire de cette situation ?

Invités :

-Me Gabin Lulendu, Porte-parole adjoint du parti politique UNC et communicateur de la coalition CACH.

-Grégoire Kiro Tsongo, Député national, élu de la ville de Beni au Nord-Kivu. Il est Secrétaire général du parti politique RCD/Kml.

-Professeur Naupess Kibiswa, Professeur en analyse et résolution des conflits ainsi qu’en étude de paix et justice.

 

/sites/default/files/2019-10/29102019-a-f-dec-00_site_0.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner