Ituri : nouveaux déplacements des habitants de Lwemba vers Biakato par peur des attaques des Maï- Maï


Un mouvement de la population en majorité des femmes et des enfants s’observe depuis jeudi 7 novembre dans la localité de Lwemba, situé à 55 Kilomètres de Mambasa centre vers Biakato, Alima et la forêt de Teturi.

Selon l’ONG Convention pour le Développement des Peuples forestiers (CODEPEF), des familles se dirigent vers Biakato et sa périphérie par crainte de l’insécurité dans leurs milieux provoquée par des rebelles Maï- Maï.

D’après le Coordonnateur de cette ONG de défense des Droits de l’homme, Laurent Keya, « tout est parti du message des membres du comité locale de sécurité demandant à la population d’accepter le retour des humanitaires parmi lesquels figure l’équipe de la riposte contre la maladie à virus d’Ebola.»

Selon la même source, la population craint que la présence de ces humanitaires les expose aux attaques des Maï-Maï.

Par ailleurs, des sources sécuritaires dans la région, confirment des menaces de nouvelles attaques de la localité de Lwemba.

Dimanche 3 novembre, un journaliste de la radio communautaire de Lwemba a été tuée lors d’une une attaque des Maï- Maï dans cette localité. Il faisait partie du groupe de sensibilisateurs communautaires sur la lutte contre la maladie à virus Ebola.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner