Comment assurer un meilleur encadrement des victimes des violences sexuelles ?

Les mineures et les jeunes filles congolaises, victimes des viols sont parfois abandonnées à leur triste sort. Elles ne bénéficient pas souvent d’encadrement psychologique. De leur côté, les auteurs de ces viols ne sont pas poursuivis. Dans certaines familles, on essaie de trouver une solution à l’amiable. Et pourtant, la population est encouragée à dénoncer tous les cas des viols commis sur les mineures, les jeunes filles et les femmes.

- Que faire pour assurer un meilleur encadrement des victimes des violences sexuelles ?

Jody Nkashama discute de ce sujet avec Pascaline Zamunda Mukanda, présidente de l’ONG Cadre de récupération pour l’épanouissement des jeunes et consultante en genre.

/sites/default/files/2019-11/21112019-service-lutte-contre-les-violences-sexuelles-en-rdc_43_minutes_09_secondes.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner