Crise alimentaire à Kananga : le gouvernement appelé à mettre en place une cellule de crise


Le centre d’encadrement intégré de Lukibu (CEILU) invite le gouvernement provincial à mettre en place une cellule de crise pour tenter de juguler la crise alimentaire accentuée dans la ville de Kananga, au Kasaï-Central. Le coordonnateur de cette ONG, Kenir Kenandi, a lancé cet appel mardi 26 novembre, dans un entretien accordé à Radio Okapi.

« Cette cellule de crise devra avoir la mission de mobiliser les intelligences, approcher les agences du système des Nations unies pour qu’on nous vienne en aide », a indiqué Kenir Kenandi.

Il a fait savoir que la crise sociale et économique se manifeste par la flambée des prix des denrées alimentaires de première nécessité sur les marches de Kananga.

« La mesure de sucre par exemple est passé de 300 francs congolais (0,17 USD) à 1 000 francs congolais (0,58 USD) », a rapporté Kenir Kenandi.

La province étant enclavée, il a aussi relevé des problèmes d’ordre humanitaire, causés par la crise alimentaire.

« Nous en tant qu’acteurs de la société civile, nous avons alerté les autorités car ce sont elles qui ont le rôle de développement et nous alertons aussi la communauté nationale et internationale pour obtenir d’elle une sorte de solidarité pour sauver la population centre-Kasaïenne », a dit Kenir Kenandi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner