Nord-Kivu : reprise des activités après trois jours de paralysie à Goma

La vie a repris quasiment son cours normal ce mardi sur toute la ville de Goma, en dépit de l’appel à une nouvelle journée ville morte lancée par certaines organisations des jeunes.

La circulation, les activités socio-économiques ont repris comme d’habitude, sans aucun incident jusque-là. Pour le président des boutiquiers de Goma, « après avoir perdu les journées de vendredi 29 novembre et de lundi 02 décembre, les commerçants n’ont pas voulu continuer à accumuler des manques à gagner. »

Seules les écoles n'ont pas toutes fonctionné ce mardi. Les responsables des Etablissement et les parents d’élèves craignent pour la sécurité des enfants et ont préféré les garder à la maison.

Un groupe des jeunes a appelé à des journées villes mortes lundi et mardi pour protester contre les meurtres des civils à Beni.

Le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Kasivita multiplie des rencontres avec différentes associations des jeunes pour les sensibiliser sur des moyens plus « patriotiques » de faire les revendications.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner