François Grignon préoccupé par les violences sexuelles à Kabambare

Le représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU en charge de la protection et des opérations, François Grignon, effectue pour la première fois une visite officielle dans la province du Maniema. « Nous sommes particulièrement inquiets sur les cas nombreux de violences sexuelles qui ont eu lieu dans le territoire de Kabambare, dans le secteur de Babuyu. Il semble qu’il y ait toujours une violence rampante notamment sur les femmes », a-t-il affirmé.

Selon François Grignon, la MONUSCO ne peut pas cependant réussir sa mission de protection des civils sans l’implication des acteurs nationaux.

« Nous ne pouvons pas nous substituer à l’Etat. Nous ne pouvons pas nous substituer à la police, aux FARDC. Nous devons venir en appui », a-t-il souligné, dans cet entretien avec Matthieu Ilunga :

/sites/default/files/2019-12/131219-p-f-kindu_invite_francois_grinon-00.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner