RDC : le sang de Mamadou Ndala doit se venger pour que Beni retrouve la paix (Julien Paluku)

« Je crois qu’après 6 ans, le sang de Mamadou Ndala doit se venger pour que Beni retrouve la paix », a affirmé jeudi 2 janvier le ministre de l’Industrie, Julien Paluku. « Il faut qu’on reconnaisse qu’il y a quelqu’un qui a été à la base du début des opérations. Et dont le sang est entrain de venger pour ramener la paix », a-t-il plaidé, à l’occasion du dévoilement de la pierre tombale du général Mamadou Ndala, au cimetière musulman de Kintambo.

Le commandant du 42è bataillon commando des Forces armées de la RDC (FARDC), le général Mamadou Ndala, a été abattu le 2 janvier 2014 dans une embuscade tendue par des hommes armés non loin de l’aéroport de cette ville.

Pour Julien Paluku, le général Mamadou Ndala est vivant à travers tous les jeunes congolais qui se donnent pour le Pays.

« Nous rendons hommage à tout le travail qu’il a pu faire, pour tout ce qu’il a fait, et le témoignage que je vous livre ici démontre que Mamadou est vivant. Il est vivant parce que beaucoup de jeunes gens ont nourri l’ambition de défendre la République parce qu’ils ont vu un jeune, ils ont vu un patriote, ils ont vu quelqu’un qui s’est livré, qui a mobilisé la population », a dit l’ancien gouverneur du Nord-Kivu

Il dit se rappeler qu’à l’époque toute la population de Goma contribuait en eau potable, crédit de téléphone et autres biens, sous la guidance de Mamadou pour accompagner nos forces armées.

« Il a nourri l’espoir d’un Congo qui peut se faire et se refaire à partir de ses élites. Et je crois que 6 ans après, Beni pleure Mamadou, Beni regrette Mamadou », a pleuré Julien Paluku.

La cérémonie du dévoilement de la pierre tombale du général Mamadou Ndala s’est déroulée en présence des autorités musulmanes, de la veuve et ses enfants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner