Nord-Kivu : alertes sur la présence des criminels burundais, ougandais et rwandais

Situation sécuritaire au Nord-Kivu :  Le gouverneur de cette province  a appelé, hier, la population de Goma à la vigilance face à la montée de la criminalité dans la ville de Goma et ses environs. Carly Nzanzu Kasivita a également dénoncé un réseau des criminels en provenance du Rwanda, de l’Ouganda et du Burundi, qui opèreraient à Goma avec la complicité locale et en utilisant des armes louées sur place.

Cet appel du gouverneur du Nord-Kivu intervient après l’alerte du Cardinal Fridolin Ambongo dénonçant la présence des populations rwandophones et ougandophones déversés dans l’Est du pays et occupant des champs et maisons abandonnés par des autochtones qui fuient la guerre.

 

Quelle lecture faire de ces alertes ?

 

INVITES

-Jean Bosco Sebishimbo, Ministre de l’intérieur province du Nord Kivu

-Steve Kivwata, membre de la cellule politique et communicateur de Lamuka-

-Joseph Kongolo, Analyste politique. Il est aussi Coordonnateur du bureau d’étude, d’analyse et d’accompagnement en gouvernance politique et leadership.

 

 

/sites/default/files/2020-01/07012020-a-f-dec-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner