Kasaï-Oriental : le choléra refait surface à Mbuji-Mayi

Treize nouveaux cas de choléra ont été enregistrés la semaine dernière dans la ville de Mbuji-Mayi, a indiqué lundi 6 janvier Dr Jean-Pierre Sumba, médecin chargé de la maladie au Kasaï-Oriental.

Ces cas proviennent de zones de santé de Lukelenge, Bonzola et Dibindi.

D’après le médecin chargé de la maladie au Kasaï-Oriental, la carence d’eau potable est à la base de cette résurgence des cas de choléra à Mbuji-Mayi.

Dr Jean-Pierre Sumba rassure quant à la disponibilité des intrants pouvant faire face à cette maladie. Il fait remarquer que la tendance est à la baisse.

« Il faut noter que les cas ont sensiblement diminué. On arrivait jusqu’à 200 cas par semaine. Actuellement, les cas sont centrés vers les zones de santé de la ville de Mbuji-Mayi. On était arrivé autour de 5 ou 7 cas par semaine. La carence de l’eau dans la ville a joué en notre défaveur. Le nombre de cas ont augmenté jusqu’à 13 cas », regrette le Dr Jean-Pierre Sumba.

Il s’entretient avec Esther Ndalafina.

/sites/default/files/2020-01/07._08012020-p-f-mbuji-mayi_invite_dr_jean_pierre_sumba_epidemiologiste-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner