Beni : rebelles ADF, bandits armés et miliciens infiltrent la population, le maire appelle à la vigilance

Des rebelles ougandais des ADF, des bandits armés et des miliciens Maï-Maï se seraient infiltré au sein de la population, a alerté mardi 14 janvier le maire de la ville de Beni, Nyonyi Bwanakawa. Lors de sa parade à l’Hôtel de ville, il a appelé la population à la vigilance, estimant que cette situation constitue un danger sécuritaire permanent.

Selon lui, la ville de Beni subit donc une triple menace des ADF, des bandits armés ainsi que des miliciens Maï-Maï, au moment où les Forces armées sont en opération de grande envergure contre tous ces groupes armés dans la région.

Pour le maire de la ville, la population doit être vigilante et surtout dénoncer toute personne suspecte dans son coin.

« Nous demandons à la population entière d’être vigilante. Toute personne qui était portée disparue au niveau de la ville depuis très longtemps, et que c’est en cette période qu’elle rentre en ville, la population doit être en même de nous communiquer : il y a mon voisin tel qui est retourné, on ne savait pas là où il était, il est question que nous lui demandions s’il était à Butembo ? Il était à Goma ? ou il était à Madina », a indiqué le maire Nyonyi.

Il estime que les efforts des FARDC seront annihilés si les rebelles des ADF et autres miliciens vivent avec la population.

« On va les rechercher, et on ne les trouvera jamais. Nous continuons à solliciter la collaboration de la population de manière générale pour permettre aux services de neutraliser tous ceux-là qui nous créent l’insomnie », a ajouté le maire de la ville de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner