Kinshasa : malgré l’interdiction des autorités municipales, les mototaxis circulent à la Gombe

Pourtant interdits par les autorités urbaines, plusieurs conducteurs des mototaxis de la ville de Kinshasa opèrent encore au centre-ville, notamment dans la commune de la Gombe.

Visibles sur quelques artères de la Gombe, quelques motocyclistes opèrent sans aucune inquiétude. D’autres cependant se disent menacés par les policiers à certains endroits. Ces accrochages sont dus à l’interdiction par les autorités de la ville aux motocyclistes de circuler à Gombe, notamment sur le Boulevard du 30 juin pour des raisons de sécurité.

Certains motards interrogés à la Gombe se disent libres de circuler partout dans le pays ou dans la ville, selon la constitution :

« Ici on ne vient voler personne. Nous sommes en train de chercher, comme le recommande la Bible, de manger à la sueur de son front ».

Pour d’autres, malgré leur interdiction, les autorités urbaines ont compris l’importance de motocyclistes dans la ville ; c’est pourquoi elles ont reconsidéré leur décision.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner