Jean Baptiste Kasekwa sur Beni : « Le temps est arrivé pour que toutes les promesses soient traduites en actes concrets »

Le deuxième vice-président de la commission Défense et sécurité de l'Assemblée nationale, le député Jean Baptiste Kasekwa estime qu’il faut que les promesses sur la restauration de la paix à Beni soient tenues.

Il est en vacances parlementaires à Beni où il a rencontré le chef de bureau de la MONUSCO. Il s’exprime sur la situation sécuritaire à Beni caractérisée par les tueries des civils par les ADF.

« Il y a la nécessité de renforcer les échanges avec la société civile par rapport aux alertes que la société civile donne. La MONUISCO a donc besoin d’accompagner, d’assurer la protection des activistes de la société civile et renforcer la collaboration parce que nous ne serons pas satisfaits d’assister indéfiniment à ces tueries quotidiennes. Le temps est arrivé pour que toutes promesses soient traduites en actes concrets », indique Jean Baptiste Kasekwa.

Il affirme avoir sensibilisé la population et échangé avec les responsables des services de sécurité à Beni et à Kinshasa pour que Beni retrouve la paix.

Le député Jean Baptiste Kasekwa s’entretient avec Martial Papy Mukeba.

/sites/default/files/2020-02/07._110220-p-f-invite_beni_depute_jean_baptiste_kasekwaweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner