Fabien Faivre alerte sur l’aggravation de la situation des déplacés internes à Beni

L’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) se dit vivement préoccupée par l’aggravation de la situation dans le territoire de Beni, dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), avec un afflux de 100 000 déplacés internes, à la suite des attaques des groupes armés.

Ces déplacés vivent dans des conditions précaires, alerte le HCR. Selon l’agence onusienne, les es attaques menées par des groupes armés depuis décembre dernier contre un grand nombre de villes et de villages dans la chefferie de Watalinga, près de la frontière avec l’Ouganda, ont déplacé des femmes, des hommes et des enfants vers la ville de Nobili et ses environs.

Beaucoup d’entre eux avaient déjà été déplacés et ils venaient tout juste de rentrer dans leurs villages en novembre 2019, après avoir fui la violence en avril dernier. Ils ont encore besoin d’une assistance vitale.

Pour commenter cette situation, Radio Okapi reçoit Fabien Faivre, chargé de Communication au HCR en RDC. Il s’entretient avec Jean-Pierre Elali Ikoko.

/sites/default/files/2020-02/web-08._140220-p-f-kinshasa_invite-fabien_faivre_hcr.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner