Le Phare : « Boucherie humaine au « triangle » de l’UNIKIN »

Revue de presse du lundi 17 février 2020

Les médias de Kinshasa reviennent ce lundi sur l’accident qui a coûté la vie à plusieurs personnes dimanche 16 février.

Jour consacré à Dieu pour les croyants, le dimanche 16 février s’est curieusement transformé en un véritable cauchemar pour les habitants de Kinshasa. Un accident de circulation d’une extrême horreur a brutalement arraché à la vie à 15 Kinois, plongeant par le fait de nombreuses familles dans le deuil, rapporte Le Phare.

Selon les témoins de l’événement, indique le journal, un camion benne en provenance de Mont-Ngafula sur l’avenue By Pass, accusant probablement une défaillance des freins, a marché littéralement sur plusieurs véhicules petit gabarit (taxis et taxi-bus), moto et piétons dans des obstacles ainsi créés.

Environ 40 corps sans vie et plusieurs blessés ont été dénombrés à l’arrêt Triangle situé entre les communes de Ngaba  et Makala, note pour sa part Le Potentiel. 

Les victimes (blessés et morts) ont été évacuées vers les Cliniques universitaires de Kinshasa, ajoute le quotidien.

Alors que les premiers chiffres rapportés par la police indiquaient 11 morts, explique Actualite.cd qui s’appuie sur les sources du ministère de la Santé, 14 corps ont été acheminés à la morgue des Cliniques universitaires.

Les mêmes sources précisent que ce bilan peut encore varier étant donné que d’autres blessés ont été acheminés dans d’autres structures médicales, conclut le site web, parlant d’une quarantaine d’accidentés.

Aussitôt informé, rapporte Forum des As, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, s'est rendu sur place pour s'enquérir de la situation.

A en croire Gentiny Ngobila, les autres cas de blessés graves non encore stabilisés, se trouvent aux soins intensifs des Cliniques universitaires et au bloc opératoire, ajoute le tabloïd.

La morgue des Cliniques universitaires n'ayant pas la capacité de contenir plusieurs morts, deux ambulances ont embarqué environ 9 corps pour les acheminer vers l’ex-hôpital Mama Yemo, indique le journal.

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner