Sankuru : deux enfants meurent d’une maladie semblable à la rougeole et la varicelle à Lusambo

Deux enfants de moins de cinq ans sont morts d’une maladie non encore identifiée dans la localité d’Anatshike, située à 20 km de Lusambo dans le Sankuru. La Division provinciale de la Santé, a donné ce bilan mardi 3 mars 2020. Elle note que cette maladie a déjà touché trente-huit enfants.

« Il y a 38 cas notifiés, et deux décès parmi ces cas. Ce sont plus les enfants qui ont l’âge inférieur à 5 ans », a précisé le chef de Division provinciale de la Santé ad intérim du Sankuru, Antoine Oyoko.

D’après lui, les victimes manifestent les symptômes semblables à ceux de la rougeole, et aussi de la varicelle.

« Mais il y a suspicion de cas de rougeole. Les symptômes sont les irruptions cutanées, la fièvre et la toux. Les cas sont notifiés à la 9e semaine épidémiologique », a déclaré Antoine Oyoko.

Il a affirmé qu’aucun kit médical n’est disponible pour faire face à cette maladie.

« C’est depuis hier que l’Aire de santé a eu à nous notifier ces cas, mais malheureusement dans la zone de santé, il n’y a pas de kits de prise en charge pour le cas de rougeole. Il craint le risque de propagation à la suite du mouvement non contrôlé de la population », a alerté Antoine Oyoko.

En attendant quelques agents de l’équipe, des cadres ont été déployées sur le lieu pour prélever quelques échantillons.

« L’équipe est allée à Anatshike, pour prélever les échantillons. Nous allons envoyer ces échantillons à Institut national de recherches biomédicales (INRB). Au niveau de la zone de santé de Lusambo, nous n’avons pas un kit de prise en charge. Nous lançons un cri d’alarme à nos partenaires qui nous écoutent. Nous avons peur que la maladie ne se propage parce que c’est à 20 km du bureau central, à 20 km de la ville de Lusambo », a dit Antoine Oyoko.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner