Butembo : moins de 30 % de la population accèdent à l’eau potable (ONG)

Moins de 30 pour cent de la population de Butembo accèdent à l’eau potable, a révélé samedi 21 mars  Alain Mukeba, responsable du programme au sein de l’ONG Solidarité internationale en ville de Butembo. Il l’a indiqué au cours d’une conférence de presse tenue dans le cadre de la journée internationale de l’eau célébrée le 22 mars de chaque année.

Vingt-sept réseaux d’eau dont la Régie de distribution d’eau (REGIDESO) fonctionnement parallèlement dans la ville. Cependant, ils ne desservent qu’une partie de la population, a fait savoir Alain Mukeba, qui a parlé de la cartographie des réseaux d’eau de Butembo.

« Le besoin en eau pour la ville de Butembo est tellement grand. Donc, on ne peut que satisfaire environ 28% de la population globale. Avec un débit moyen global de 282 mètres cubes, on ne couvre qu’une partie de la population », a-t-il expliqué.

La cheffe de bureau intérimaire de l’UNICEF à Butembo, Rachel Bisikwa, a profité de l’occasion pour réitérer la détermination de cette organisation de se joindre à la mairie pour résoudre le problème de manque d’eau dans la ville.

« Ce projet intéresse particulièrement l’UNICEF. Et cet intérêt se matérialise par plusieurs projets, qui sont en cours sur terrain », a-t-elle poursuivi.

La quantité et la qualité de l’eau sont les grands défis à relever, a indiqué pour sa part, Alexandre Kitsa, chef de bureau urbain du service de l’Energie et Hydraulique.

Cette activité a été organisée à l’hôtel de ville par le bureau urbain du service de l’Energie et Hydraulique en collaboration avec l’UNICEFf et d’autres partenaires intervenant dans le secteur de l’eau.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner