Ex-Katanga: une trentaine de morts dans les accrochages entre forces de l'ordre et les Bakata Katanga

Manifestation des Bakata Katanga dans l’ex-province du Katanga : Une trentaine de morts et plusieurs blessés enregistrés samedi matin dans les affrontements avec les forces de l’ordre. A Lubumbashi, les partisans de Gédéon Kyungu ont désarmé les policiers qui montaient la garde à sa résidence lui permettant de prendre la fuite. A Kakanda, les hommes de Gédéon Kyungu ont tenté de hisser le drapeau de leur mouvement. Tandis qu’à Likasi, ils ont libéré les détenus qui se trouvaient au cachot communal. Cependant, certaines ONG des droits de l’homme jugent disproportionnée la réaction des forces de l’ordre contre les partisans de Gédéon Kyungu.

Quelle lecture faire de cette situation ?

Où en est-on avec les engagements pris entre le gouvernement et le mouvement de Gédéon Kyungu ?

 

 

Invités :

-Professeur Christian Kunda, Directeur de cabinet adjoint du gouverneur du Haut-Katanga. Il est chargé de la politique et de l’administration.

-Thierry Mukelekele, Porte-parole du Mouvement des indépendantistes révolutionnaires africains (MIRA), parti politique dont Gédéon Kyungu est président.

-Me Timothée Mbuya, Président national de l’ONG Justicia ASBL, basée à Lubumbashi, province du Haut-Katanga

 

 

/sites/default/files/2020-03/30032020-a-f-dec-00_site.mp3

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner