Coronavirus : la nouvelle dynamique de la société civile pour une campagne des milieux ruraux

Dans une déclaration faite lundi 30 mars à Radio Okapi, le président national de la Nouvelle dynamique de la société civile, Jean Chrysostome Kijana, a appelé les décideurs publics pour que des campagnes contre la pandémie du Coronavirus soient organisées et intensifiées dans les milieux ruraux en RDC.

Pour le président de cette structure, Jean Chrysostome Kijana, les milieux ruraux sont totalement oubliés dans la sensibilisation contre le Coronavirus.

« Nous avons fait un constat très amer, selon lequel, toutes les attentions du monde ne sont focalisées uniquement que vers les grandes villes, et on a tendance à ignorer les milieux ruraux, pourtant nous savons très bien que notre pays est majoritairement rural. Nous avons des endroits qui malheureusement sont exposés, qui sont en contact avec certains pays voisins qui sont déjà atteints par Coronavirus, où on retrouve même des postes frontaliers qui ne sont pas très officiels et au niveau desquels les échanges continuent, malgré la décision de fermeture des frontières », a-t-il déploré.

Malgré les mesures prises par les autorités, a-t-il fait savoir, les échanges se poursuivent dans certains postes frontaliers non-officiels avec les pays voisins déjà touchés par le Covid-19.

Ce qui expose les habitants des milieux ruraux, souvent non-informés, au danger d’être atteints par cette maladie.

« Nous sommes en train de craindre que cette pandémie risque de sauter certains milieux urbains, et d’attaquer les milieux ruraux et là ça risque d’être beaucoup plus catastrophiques étant donnes que la majorité des populations en milieux ruraux, ce sont des gens qui croient à certaines vertus thérapeutiques des plantes, ainsi de suite. Et nous nous invitions les autorités à impliquer les organisations de la société civile qui sont crédibles, pour que les moyens soient disponibilisés et que les vastes campagnes soient menées dans les milieux ruraux, pour éviter des catastrophes beaucoup plus rocambolesques dans notre pays ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner