Le chef du village Kalangala tué à Goma

Le chef du village Kalangala, en groupement de Rusayo, territoire de Nyiragongo, Norbert Amici Kanane, a été tué mercredi 1er avril dans la soirée.

Selon certaines sources au niveau du territoire, ce cadre de base, la quarantaine révolue, a été tué à bout portant par des hommes en tenue civile, non loin de sa résidence de Goma, dans le quartier Himbi.

Les mêmes sources précisent que ce crime est survenu lorsque Amici Kanane Norbert s’apprêtait à répondre à un appel téléphonique, alors qu’il était avec des amis dans un bistrot, près du croisement, communément appelé « Entrée Président ».

Toutes les activités sont restées paralysées, ce jeudi 2 avril matin, sur l’ensemble du groupement de Rusayo.

Les responsables du territoire condamnent « cet acte ignoble et exigent que les auteurs de ce crime soient vite retrouvés et jugés dans une audience publique ».

« Il y a de cela quelques mois, il a été visité chez lui à la maison quand il était à Kalangala. Il avait reçu des balles. Et après des soins, il s’est rétabli. Il s’est réfugié à Goma. On l’a poursuivi jusqu’à Goma. Nous ne savons pas quels sont les dessous de cet assassinat. Nous voulons que les services de sécurité nous accompagnent pour mettre la main sur ces présumés criminels », demande la députée provinciale élue de Nyiragongo, Adèle Bazizane.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner