Kwilu : des patrouilles des forces navales organisées pour décourager les clandestins venant de Kinshasa

Le gouvernement provincial du Kwilu interdit toutes les traversées nocturnes sur les rivières situées le long de ses frontières. Des dispositions sont prises pour la surveillance des espaces maritimes afin de barrer la route aux entrées clandestines des citoyens en provenance de Kinshasa, épicentre de la pandémie du Coronavirus en RDC. 

C'est ce qui ressort de la 6e réunion du comité de crise tenue au gouvernorat du Kwilu dont le compte rendu a été fait mardi 7 avril.  La force navale est donc instruite à faire des patrouilles nocturnes pour décourager cette pratique.  

 Selon le coordonnateur des activités de lutte contre le covid-19 au Kwilu, Dr Jean-Pierre Basake,  au cours de cette réunion de crise, les problèmes réels ont été soulevés, notamment les traversées des voyageurs clandestins vers minuit par des pécheurs. Ces personnes en provenance de Kinshasa, épicentre de cette maladie, viennent à bord des cargos ou par d'autres moyens.

« On a aussi pris des dispositions pour que nous puissions décourager ceux qui pratiquent ces traversées nocturnes. Nous donnons cette information : cessons avec ce mauvais comportement de cacher et de se cacher, de se camoufler avant d'arriver ici. Il faut que nous puissions nous présenter que nous venons de Kinshasa et nous allons vous suivre », conseille Dr Jean-Pierre Basake.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner