Ituri : la coalition Lamuka appelle l’ONU à neutraliser la milice CODECO

La population de Bunia, en particulier, et celle de l’Ituri, en général, ne doit pas se tromper de cible en demandant le départ de la MONUSCO pour exprimer son ras-le-bol par rapport à la recrudescence de l’insécurité en territoire de Djugu.

Cet appel est lancé par le porte-parole de la coalition Lamuka, Luc Malembe, à Radio Okapi mercredi 15 avril. Il invite l’ONU à s’impliquer pour neutraliser la milice CODECO, qui multiplie des exactions dans la région.  

« Je dis que nous ne devons pas nous tromper d’ennemi. Notre ennemi ne devient pas quand-même la MONUSCO. L’ennemi de l’Ituri est connu, c’est CODECO. Et ce n’est pas le moment de nous disperser, de nous entredéchirer, sinon, c’est CODECO qui va gagner. Si déjà la population et la MONUSCO entrent en guerre, et si population et son armée entre en guerre, CODECO va marcher sur Bunia », prévient Luc Malembe.

Il demande aux habitants de « ne pas jouer le jeu de l’ennemi » pour déstabiliser la province.

Cependant, il recommande à la mission de l’ONU de mettre tout en œuvre pour neutraliser le groupe armé CODECO :

« Il faut comprendre le ras-le-bol de toute la population de l’Ituri, y compris de moi-même par rapport de ce qui se passe dans Djugu et qui refuse de se terminer. Ça fait quand-même trois ans que ces miliciens de CODECO tuent, pillent, incendient des villages et forcent des milliers d’habitants à fuir leurs villages. Et ça n’est de trop. Ici, nous voulons dire aux uns et aux autres que nous n’en pouvons plus. Mais, je me dis que cela n’est pas une raison pour qu’on aille aux extrêmes. Quand des gens vont jusqu’à demander le départ de la MONUSCO, est-ce qu’on a mesuré les conséquences ? C’est ça que je suis venu condamner ».

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner