La prospérité : FNSCC : « Félix Tshisekedi nomme Ambongo et Bokundoa à la tête du Comité de gestion ! »

Deux principaux sujets sont à retrouver dans la plupart des journaux et médias en ligne de ce jeudi 23 avril 2020.
La nomination par le président de la République des membres du comité de gestion du Fonds National de Solidarité contre le Covid-19 (FNSCC)

La Prospérité signale que le cabinet du Chef de l’Etat a rendu public mercredi 22 avril 2020, trois Ordonnances portant respectivement, élévation d’un Général-Major et de deux Généraux de brigade au sein des FARDC ; nomination  au sein du Commandement de la Garde Républicaine et, enfin, nomination des membres du Comité de Gestion  du Fonds National de Solidarité Contre le COVID-19, FNSCC, dont la principale  mission consiste à rechercher et collecter des moyens financiers destinés à servir sous forme d’aide, assistance ou soutien aux personnes physiques ou morales, personnels médicaux soignants, services médicaux ou hospitaliers.

« Quoiqu’il soit chapeauté par Monseigneur Ambongo, ce dernier, dans sa nouvelle casquette de  coordonnateur du FNSCC, sera secondé  par le Révérend Docteur André Bokundoa de l’ECC en tant que Coordonnateur Adjoint », signale la Prospérité.

Hormis Mgr Ambongo et le Révérend Pasteur Bokundoa, l’on retrouve Cheik Abdallah Mangala ; le Général Sony Kafuta; le Révérend Elebe; de Madame Liliane Vakeyeka; de Mme Marie- Madeleine Kalala, Patient Bashombe et le Virologue Docteur Muyembe Tamfum.

Ces nominations interviennent après la rencontre qui s’était tenue lundi dernier à la résidence présidentielle de la N’sele, entre le Président de la République Félix Tshisekedi  et la délégation de confessions religieuses. « En plaçant des hommes de Dieu à la gestion du FNSCC et les membres de la société civile, Félix Tshisekedi attend à ce que les 80 millions des congolais trouvent satisfaction dans le mode de gestion de ceux qui sont censés prêcher par leur exemplarité », ajoute le journal.

Politico.cd : « Félix Tshisekedi nomme le cardinal Ambongo à la tête du Fonds national de la solidarité contre le Covid-19 »

Ce média en ligne rappelle que cette structure a pour mission de rechercher et collecter les moyens financiers qui aideront à soutenir les malades et le personnel soignant.

Selon cette ordonnance, note Politico.cd, le FNSCC va fonctionner durant toute la période d’état d’urgence sanitaire décrétée par Félix Tshisekedi. L’Etat, les entreprises publiques ou privées et les bailleurs de fonds vont alimenter le Fonds.

Le FNSCC est créé pour financer les fournitures essentielles comme les équipements de protections individuelles à la population et aux agents de santé qui sont en première ligne sur l’étendue du territoire national.

Il va aussi soutenir financièrement le Comité multisectoriel de riposte au Covid-19 en lui donnant les moyens de suivre et détecter la maladie et en renforçant les capacités du laboratoire par la formation et la fourniture des matériels adéquats.

Nomination d’un nouveau commandant de la garde républicaine 

Forum des As parle d’un « remue-ménage au sein des FARDC »

La Garde Républicaine a désormais un nouveau patron. Il s'agit du Général-major Tshiwewe Songesha Christian, nommé commandant de cette Unité spécialisée des Forces armées armées de la RD Congo (FARDC), chargée de la protection du Chef de l'Etat. Une ordonnance signée à cet effet le 11 avril courant, a été lue hier à la Radiotélévision nationale congolaise, télévision de l'Etat.

Sur la même décision du Président Félix Tshisekedi, le nouveau numéro 1 de la GR sera secondé par deux autres officiers généraux. A savoir les Généraux de brigade Chiko TSHITAMBWE Jéröme et BANZA Mwilambwe Jules, nommés respectivement Commandant adjoint de la Garde républicaine chargé des opérations et du renseignement et Commandant adjoint de la Garde républicaine chargé de l'Administration et de la logistique.

A ce sujet, Politico.cd estime pour sa part qu’avec ce réaménagement à la tête de la garde républicaine, Félix Tshisekedi prend le contrôle de son appareil sécuritaire

« ll s’agit d’une véritable « appropriation » de l’appareil sécuritaire en RDC, commente le journal citant un proche du président congolais. D’autant plus que l’homme qui vient d’être remplacé Ilunga Kampete est un très proche de l’ancien président Joseph Kabila », indique Forum des as

« Avec cette décision, Félix Tshisekedi tient surtout à « laver » l’image des forces armées congolaises. L’ancien général Kampete était notamment sur la liste des sanctions de l’Union européenne, » fait savoir le journal

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner