Kinshasa : 8 morts et 35 blessés au cours de l’opération d’arrestation de Ne Muanda Nsemi

Huit personnes ont été tuées ce vendredi 24 avril à Kinshasa, au cours de l’opération ayant entrainé l’arrestation de Zacharie Badiengila alias Ne Muanda Nsemi, indique le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde dans un communiqué lu à la RTNC.

Gilbert Kankonde fait aussi remarquer que 35 personnes ont été blessées du côté de adeptes du Bundu Dia Mayala (BDM)et un traumatisé admis à la clinique Ngaliema.

Selon le porte-parole de la police, le colonel Pierrot Mwanamputu, qui a lu le communiqué, 168 détenus ont été acheminés au Commissariat provincial de la police, dont 8 femmes.

 La Police compte dans ses rangs 8 blessés graves.

Le communiqué rappelle que la police a procédé à l’opération d’arrestation de Ne Muanda Nsemi en exécution du mandat émis par le procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe. Le communiqué précise que cette arrestation est intervenue après échec de plusieurs négociations pour amener le concerné à se rendre volontairement devant l’office du procureur général près de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Ne Muanda Nsemi est accusé de rébellion, atteinte à la sureté intérieure de l’Etat et incitation à la haine tribale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner