Comment épargner la population des dégâts des catastrophes naturelles ?

La semaine dernière la ville d’Uvira (Sud-Kivu) a été secouée par les inondations causées par une forte pluie diluvienne. A ce jour, la situation humanitaire des sinistrés devient de plus en plus préoccupante. Cette catastrophe environ 5 000 parcelles ainsi que le centre de captage d’eau de la REGIDESO.

Cette affaire relance le débat sur la fiabilité des services de météorologie ou géophysique capables d’informer les autorités sur des probables perturbations climatiques : séismes et tremblement des terres, etc.

Est-il possible d’épargner des populations des dégâts que causent ce genre de catastrophe à travers le pays ?

/sites/default/files/2020-04/24042020-pa-comment-prevenir-les-innondations-en-rdc-57_minutes_45_secondes.mp3

Thème du lundi 28 Avril 2020

Dans une ordonnance publiée le 4 Avril 2020, le chef de l’Etat crée une agence de lutte contre la corruption. Pour l’honorable Delly Sesanga, cette ordonnance crée sans le nommer un parquet extraordinaire qui soustrait le justifiable du juge naturel que la loi désigne.

- Comment commentez-vous cette actualité ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner