Actualité.cd : « RDC/Covid-19, le gouvernement propose le désengorgement de la prison de Makala en libérant certains détenus à l’instar de Kamerhe »

Revue de presse du mardi 5 mai 2020.

Le gouvernement de la République a instruit lundi 4 mai le vice-Premier ministre en charge de la justice de désengorger la prison centrale de Makala afin d’éviter la propagation du Coronavirus, indique Actualité.cd, qui a consulté le compte-rendu du conseil des ministres.

Selon le média en ligne, certains détenus ne présentant pas de risque de se soustraire des procédures judiciaires devraient bénéficier d’une liberté provisoire, en l’occurrence Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du chef de l’Etat inculpé et détenu pour détournement présumé des fonds alloués aux travaux de 100 jours dont le procès s'ouvre le 11 mai prochain.

En attendant le désengorgement de la maison carcérale, Actu-30.info renseigne qu’au total, 23 nouveaux cas de la maladie à Coronavirus ont été enregistrés le lundi 4 mai dernier en République démocratique du Congo, qui compte désormais 705 cas positifs, dont 34 morts.

Des chiffres qui n’étonnent pas Le Phare, qui rappelle que Dr Jean-Jacques Muyembe, l’éminent microbiologiste avait situé le « pic » à ce mois de mai en cours. Ce qui est en train d’être confirmé par les faits, c’est-à-dire une moyenne de cas qui tourne autour de 20 cas de contamination au quotidien.

En dépit de cette tendance haussière, le quotidien regrette la sourde oreille des Kinois face aux mises en garde des décideurs politiques comme des scientifiques évoluant dans le comité multisectoriel de riposte au Covid-19. Des comportements et discours d’avant l’entrée de la pandémie à Kinshasa continuent d’être de mise. Non seulement les rangs des Saint Thomas ne font que grossir mais en plus, les vendeurs et vendeuses des denrées de consommation courante dans les marchés et places publiques font leur commerce sans la moindre protection.

Au regard du nombre croissant de cas détectés à l'intérieur, il devient impérieux d'implanter des laboratoires de l'Institut national de recherche biomédicale (INRB) dans les grandes villes du pays, propose Forum des As.

Le tabloïd fait savoir que c’est la seule institution qualifiée pour réaliser et valider les tests des échantillons de Coronavirus au pays. L’INRB est aujourd'hui très sollicité pour livrer les résultats d'analyse, non seulement à Kinshasa, mais aussi dans les autres provinces du pays.

Dépêche.cd s’intéresse quant à lui aux conséquences sociales du COVID-19 et informe que le prix de transport en commun a doublé à Kinshasa.

Dans le district de la Tshangu par exemple,une course qui coûtait 500Fc dans le taxi « ketch » se négocie actuellement à 1000Fc. Dans les bus 207, la ligne qui quitte la Tshangu vers le centre-ville se négocie à 1000 Fc (près de 0,5 USD).

Entre temps, le prix du carburant à la pompe devra baisser, fait remarquer 7sur7.cd, qui affirme que le gouvernement obtient une réduction du prix à la pompe de 20%, soit de 2 200 FC le litre à 1 980 FC.

Cependant, le porte-parole du gouvernement, Jolino Makelele, précise dans le compte rendu du conseil des ministres que cela sera applicable dès la signature de l’arrêté.

Dans un autre registre, Zoom-eco.net salue le bon travail du ministre de Tourisme, Yves Bunkulu, qui a doté le pays d’un plan directeur national actualisé du tourisme.

Sept points principaux constituent la matrice de ce plan directeur national actualisé du tourisme. Il s’agit de la présentation de la destination en RDC; le Cadre Institutionnel et juridique; le Diagnostic du secteur touristique; les orientations et stratégies; le Plan d’actions; le Financement et le Mécanisme de suivi et évaluation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner