Coronavirus à Kinshasa : le quotidien Le Potentiel contrait à réduire sa production journalière


Le Coronavirus a frappé le quotidien Le Potentiel, l’un des journaux paraissant à Kinshasa. La production a baissé depuis l’apparition de cette pandémie, regrette le rédacteur en chef du tabloïd, Pitshou Mulamba.  Dans un entretien accordé mercredi 6 mai à Radio Okapi, il indique que son média est passé de la production d’environ 3 000 exemplaires à 1 200 par jour.

« Evidemment, c’est une crise qui nous touche de plein fouet parce que la crise impacte d’abord notre production. Nous avons été contraints à réduire à environ 60% de notre production qui était entre 2 000 à 3 000 exemplaires au quotidien qui est aujourd’hui entre 1 000 et 1 200 exemplaires simplement », a-t-il déploré.

Située sur l’avenue Bas-Congo dans la Commune de la Gombe, la rédaction du journal Le Potentiel a momentanément déménagé pour la FIKIN (Limete).

Cette délocalisation est due au confinement de la Gombe, car la majorité de l’équipe rédactionnelle ne peut y accéder, a indiqué Pitshou Mulamba.

Il a également annoncé qu'un télétravail a été imposé à tous les journalistes, bien que cela régénère d'autres coûts à l'entreprise.

« Pour l’ensemble du personnel, on a imposé le télétravail. L’évidence est que c’est difficile. D’abord parce que le télétravail impose d’autres coûts. On est loin de bavardage de bureau et parfois, loin de certaines réalités de terrain. C’est quand même un coup pour notre travail. Et il y a différentes réunions au niveau de la direction du journal évidemment pour prendre en compte les contraintes salariales », a fait savoir le rédacteur en chef du quotidien Le Potentiel.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner