Haut-Lomami : situation tendue à la suite du meurtre d’un garçon au village Bilonga

La situation est tendue au village Bilonga à Kilumbe dans la chefferie de Butumba en territoire de Bukama dans le Haut Lomami à la suite du meurtre d’un garçon de 16 ans tué le jeudi dernier par les gardes-chasse du parc de l’Upemba. L’annonce est faite ce dimanche 10 mai par le questeur de l’assemblée provinciale du Haut-Lomami Raphael Yolo.

Pris de colère, les habitants des villages environnants ont à leur tour incendié les maisons de gardes-chasses. Les auteurs de ce meurtre sont en fuite.

Selon le questeur de l’assemblée provinciale du Haut-Lomami, seule l’intervention des autorités peut calmer la situation.

« Le garçon connu sous le nom de Fidel, âgé de 16 ans, a rencontré les gardes-chasse en brousse et qui ont tiré sur lui à bout portant et il est mort sur le champ. Il y a les habitants qui à leur tour ont brulé quelques maisons des gardes-chasse qui habitaient là-bas et ils se sont même réunis de part et d’autre des petits villages des alentours de Kilumbe pour attaquer les gardes-chasses. Donc je demande à l’Etat d’intervenir urgemment parce que ces gens sont déjà en colère de par les éléphants qui ravagent leurs champs et plus il y a des tueries comme cela ce n’est pas normal », a plaidé Raphael Yolo.

Il fait remarquer néanmoins que grâce à l’intervention des chefs coutumiers, le calme revient progressivement. Il condamne aussi l’attitude des gardes-chasse :

« Un jeune garçon qui n’a rien fait et même s’il aurait fait quelque chose, c’est un petit qui n’a ni arme ni autre chose. Il fallait l’arrêter tout simplement mais pourquoi tirer et tuer ? De fois ils ramassent ce qu’ils peuvent trouver : de petits poissons dans les flaques d’eau, par exemple. Quelle que soit la faute dans ce genre de parc il fallait l’arrêter. La situation n’est pas calme, elle est précaire, les villageois sont là un peu énervés mais les chefs de groupement ont tenté de calmer la situation à partir de leurs chefs de terre pour qu’il ait du calme ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner