Nord-Kivu : 2 morts dans une attaque d’hommes armés à Rutshuru

Deux personnes, dont un militaire FARDC, ont été tuées sur l’axe Kalengera-Tongo samedi 16 mai dans le groupement de Kisigari, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).  
Selon un journaliste indépendant, Roger Sybiera, les victimes sont un taximan-moto et son client, un militaire congolais. Ils revenaient, tous les deux, de Rutshuru-centre vers Tongo, lorsqu’ils sont tombés dans les filets des personnes armées non identifiées, qui leur ont tiré dessus. Les deux sont morts sur place.

Roger Sybiera reconnait toutefois que l’axe Kalengera-Tongo était, il y a plusieurs jours, infestés de combattants FDLR rwandais. Mais, avec le déploiement des militaires loyalistes, un calme relatif s’y est installé récemment.

En revanche, selon lui, la cohabitation militaire FARDC-population civile, dans l’ensemble de ce secteur de Bwisha, n’est pas toujours au beau fixe: les militaires accusent souvent les paysans d’être de connivence avec les FDLR et les Nyatura coalisés, face à l’armée régulière.
Par ailleurs, le porte-parole de 34ème région militaire, le major Ndjike Kaiko, admet que cette situation a obligé les habitants de plusieurs villages de Rugari et de Kisigari à trouver momentanément refuge à Goma, ou dans les agglomérations voisines de la région, jugées plus sécurisées.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner