Coronavirus : retour de plus de 800 Congolais bloqués au Burundi par Kavimvira

Plus de huit cents congolais bloqués au Burundi sont retournés mardi 19 mai, à Uvira.

Selon des sources locales, ces congolais sont passés par la frontière de Kavimvira, pour rejoindre leurs milieux d’origine dont Bukavu, Goma, Kalemie et Uvira. D’après leurs témoignages, ils ont manifesté lundi dernier, devant l’ambassade de la RDC au Burundi exigeant  leur rapatriement au pays. Ces congolais craignaient des cas d’insécurité dans certains quartiers des congolais dont Kamenge, Bwiza et Buyenzi.

Les sources locales parlent d’une véritable marée humaine qui a été observée à la frontière de Kavimvira.  Certains congolais ont fait le déplacement à pied, depuis Bujumbura jusqu’à la frontière de Kavimvira.  Hommes, femmes, jeunes et enfants, ont tous décidé de retourner au pays. Certains parmi eux viennent de passer deux mois au Burundi depuis la fermeture de la frontière à la suite de la pandémie de la propagation du Coronavirus. Ils sont contents d’être au pays.

« Waouh ! c’est un sentiment d’enthousiasme que j’ai. Je suis vraiment très ravi, très content de fouler encore mes pieds dans mon pays », témoigne le docteur Martin Mateta, médecin dans un hôpital à Uvira.

Des sources sécuritaires renseignent que Kinshasa et Bukavu ont donné l’ordre de laisser passer ces congolais. Ce qui explique l’absence des autorités urbaines dans cette opération de retour. Toutefois, la direction générale de migration (DGM), a mis en place un système de triage de vingt personnes par groupe, où chaque retourné devait exhiber sa carte d’électeur ou son document migratoire pour retracer sa nationalité congolaise.

Les agents du service d’hygiène ont pour leur part surveillé de près le lavage des mains avant de prendre la température sur ces retournés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner