Assemblée nationale : certains députés déplorent les défaillances techniques et la violation de certains articles

Certains députés déplorent les défaillances techniques et dénoncent la violation des articles 69, 73, 104 et 159 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, durant les plénières organisées dans le contexte de la Covid-19. Pour proroger l’état d’urgence par exemple, seule une soixantaine de députés prennent part au vote sur les 500 que compte la chambre basse du Parlement.

Afin de respecter les mesures barrières, l’Assemblée nationale organise ses plénières avec une soixantaine des députés dans l’hémicycle. Les autres sont en téléconférence sans avoir ni le droit de parole encore moins celui de voter, déplore Fabien Mutomb de l’UDPS.

“Ceux qui sont en dehors de Kinshasa sont complément déphasés », dénonce le député  Gratien Iracan du Mouvement social qui fustige le fait que le quorum n’est pas atteint dans toutes les décisions prises par l’Assemblée nationale.

Le président de la Commission Politique, administrative et juridique de l’Assemblée nationale, Lucain Kasongo, évoque pour sa part un cas de force majeure face à la pandémie de Coronavirus.

Il parle plutôt d’une décision responsable.

Il sied de noter qu’en plus des prorogations de l’état d’urgence votées sous un format réduit, l’Assemblée nationale a aussi examiné certaines questions orales avec débat, le réquisitoire du procureur général ainsi que certaines propositions de loi.

L’Assemblée nationale et le Sénat accélèrent leur rythme de travail à 15 jours de la clôture de cette session ordinaire de mars. Dans ce contexte de la pandémie à Coronavirus, la grande partie du travail se fait en commission et la majorité des parlementaires suivent les plénières en téléconférence.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner