Djugu : la MONUSCO déjoue une attaque de CODECO au site des déplacés de Drodro

Les casques bleus de la MONUSCO ont délogé dans la nuit de mercredi à jeudi 4 juin un groupe de miliciens de la CODECO, qui voulait attaquer le site de déplacés de Drodro, en terrritoire de Djugu (Ituri).  

Selon des sources de la MONUSCO, un mouvement des assaillants était signalé pendant la journée de mercredi 3 juin aux alentours des localités de Drodro et de Maze, en chefferie de Bahema Nord dans le territoire de Djugu.
Alertée, la MONUSCO a dépêché des casques bleus qui faisaient des patrouilles dans la zone pour sécuriser les sites de déplacés. C’est vers minuit (23h TU) qu’un groupe de ces miliciens, qui se rendait vers le site de déplacés de Drodro, a été intercepté par ces soldats de la paix. Ces assaillants ont ouvert le feu sur l’équipe de patrouille de la MONUSCO, qui les a répliqués et mis en déroute.

Cette présence des assaillants inquiète les déplacés, qui se disent exposées aux attaques de cette milice.

Selon le secrétaire du comité, Dhino Banda, d'autres sites de déplacés ne sont pas sécurisés par les forces de l’ordre notamment ceux de Gangi, de Diro 1 et 2 et de Kuna, qui comptent environ plus de vingt mille déplacés.

Dhino Banda a par ailleurs salué cette intervention de la MONUSCO. Cependant, il a demandé aux autorités d’installer des postions des FARDC au camp pour la protection des déplacés.
Le por

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner