RDC : la demande de l’augmentation des émoluments des députés date de septembre (Officiel)

Le rapporteur de l’Assemblée nationale Célestin Musao Kalombo dénonce des « accusations grossières contre les animateurs de l’Assemblée nationale » et précise que la requête de cette chambre d’augmenter les émoluments des élus date de la session ordinaire de septembre 2019 et tire sa raison d'être de la Loi des finances 2020.

Dans sa mise au point, le rapporteur de l’Assemblée nationale indique que la démarche n’est pas nouvelle :

« De toutes les années, les députés ont toujours demandé à l'exécutif d'améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants, militaires et magistrats, pourquoi les leur ne doivent pas être améliorées ? », s’interroge Célestin Musao Kalombo.

Il précise que la dernière demande d’augmentation des salaires des députés date de septembre 2019 et a même déjà été programmée dans le budget 2020.

La demande d’augmentation des émoluments des députés nationaux en ajoutant 2000 USD à chaque élu a été dénoncée par plusieurs organisations de la société civile qui estiment qu’il s’agit d’égoïsme des parlementaires.

Dans sa déclaration, l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), qualifie d’inacceptable une telle demande, alors que le pays est en pleine crise liée à la pandémie de Coronavirus.

C’est une correspondance du Premier ministre adressée au ministre du Budget sur la possibilité d’augmentation de 2000 USD sur les émoluments des députés nationaux et relayée sur les réseaux sociaux qui a été à la base de l’indignation.

Sur les médias sociaux, les Congolais dénoncent la prise en otage de toute la richesse du pays par des élus.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner