Haut-Katanga et Lualaba : des enfants travaillent dans des sites miniers malgré l’interdiction des gouverneurs

Des enfants continuent à travailler dans les sites miniers du Lualaba et du Haut-Katanga malgré l’interdiction faite par les deux gouvernements provinciaux, dénonce l’ONG Afriwatch qui est un observatoire africain des ressources naturelles.

Ce plaidoyer est fait à l’occasion de la célébration ce 16 juin de la Journée de l’enfant africain.

Pour Richard Mukena, directeur du programme des Droits humains au sein de cette ONG, il est plus que temps pour ces deux provinces de mettre en place un programme de récupération et de réinsertion de ces enfants en milieux scolaires et professionnels.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner