Butembo : retour progressif des déplacés de Kirumba

Certains déplacés, qui étaient hébergés dans des familles d’accueil en commune rurale de Kirumba au sud de Lubero, ont commencé à regagner leurs villages ; faute d'assistance à leur égard.  La société civile locale, qui l’a indiqué jeudi 2 juillet à Radio Okapi, précise que ces déplacés étaient arrivés à Kirumba dépourvus de tout.

D’après Kambere Bonane, président de la société civile de cette municipalité, ces habitants ne vivent que de l’agriculture dans leurs villages respectifs, dont Kimaka, Mbughavinywa, Luhanga, Bunyatenge et Kasiki. Ils sont ainsi obligés d’aller récolter des vivres dans leurs champs pour la survie de leurs familles. 

La semaine dernière, les affrontements se sont déroulés la semaine dernière dans les villages précités entre les groupes Mai-Mai du général auto-proclamé Kabido et le NDC Rénové de Guidon. Ce dernier a repris le contrôle de ces villages, ajoute la même source, qui fait savoir également que jusqu’à présent, aucune assistance n’a été apporté aux déplacés qui ont fui ces combats.

Contacté par Radio Okapi, le bourgmestre de Kirumba, Muhindo Lule Mathieu, confirme le retour progressif de ces victimes de l’activisme des groupes armés en territoire de Lubero dans leurs milieux de provenance. Pour lui, ces personnes estiment qu’une petite accalmie est revenue dans la zone. 

A la suite de ces affrontements, la commune rurale de Kirumba a accueilli plus de mille ménages de déplacés en l’espace d’une semaine.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner