Marche de l’UDPS : les activités ont tourné au ralenti à Matadi, 4 blessés

Les activités sociales et économiques ont tourné au ralenti jeudi 9 juillet 2020 au centre-ville de Matadi au Kongo-Central. En effet, les Policiers déployés dans les grandes artères ont empêché la manifestation de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), en usant des gaz lacrymogènes. Selon des témoins 4 militants du parti présidentiel ont été blessés.

Ces manifestants issus de plusieurs structures de l'UDPS arboraient des calicots où l'on pouvait lire notamment « Rdc, 60 ans âge de maturité, pas de Ronsard Malonda à la CENI mais plutôt d'une réforme. »

Ils n'ont pas pu atteindre le point de chute de leur marche, le gouvernorat de province, où ils voulaient déposer leur memo.

À Mvuadu, point de départ de la marche, 4 personnes ont été blessés par balles tirées par la police pour tenter de disperser les manifestants.

Au rond-point 2415, à environ 600 mètres du gouvernorat de la province où ils devraient pour déposer leur memo, l'arsenal de sécurité déployé à cet endroit a dissuadé toute progression des manifestants.

Des tirs à gaz lacrymogènes ont retenti à cet endroit, provoquant une panique générale en plein centre-ville de Matadi. Commerces et autres services administratifs ont dû fermer leurs portes dans la précipitation.

En début d'après-midi, un calme régnait dans tous les points chauds de la ville de Matadi et Boma où d'importants dispositifs policiers ont été déployés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner