Marche Lamuka : « La non tenue de la marche à Lubumbashi était motivée par le souci de préserver les vies humaines », Moïse Katumbi

Au cours d'un point de presse tenu lundi 13 juillet dans la soirée à Lubumbashi, le président national de « Ensemble pour la république », Moïse Katumbi a déclaré que la non tenue de la marche était motivé par le souci de préserver les vies humaines car, explique-t-il les personnes mal intentionnées étaient préparées pour perpétrer un carnage afin de lui en imputer la responsabilité.  

 

Moïse Katumbi a indiqué qu’il est arrivé à Lubumbashi venant de Kashobwe, son village, pour prendre part à la marche pour laquelle il a mobilisé la population afin de dire Non à Ronsard Malonda et aux Lois dites "Minaku Sakata". 

 

« J’ai recoupé des informations, il y a des gens qui s'arrangeaient pour perpétré le massacre au niveau de notre marche. La Fondation Katangaise est venue me voir pour me dire la même chose qu’il y avait un danger. Moi, je suis un leader qui voit l'avenir de notre pays. L'avenir de notre pays, c’est la population Congolaise. On n'a pas besoin des morts dans notre pays... Les gens peut être pourront dire que Moïse Katumbi a eu peur de marcher. Je n'ai pas peur de la mort, j'ai peur de faire tuer les autres », a-t-il fait savoir.

Par la même occasion, il a condamné le meurtre des trois militants de l’UDPS dont les corps ont été retrouvés dans la rivière :

« Comptez le nombre des morts sur la marche du 9 Juillet, on a retrouvé trois morts, les militants de l’UDPS qu’on est allé jeter. Nous ne sommes pas dans un champ de bataille. Ces gens n’étaient pas armés, ils sont allés marcher contre une mauvaise nomination ».

Ce leader de la coalition Lamuka a salué la mobilisation de la population qui a répondu à l'appel à travers tout le pays tout en fustigeant la brutalité constatée à certains endroits. 

 

Il n'a pas manqué de féliciter aussi la police pour l'encadrement de la marche à Kinshasa. Mais Moïse Katumbi n'a pas precisé si cette marche aura lieu ou pas dans les jours à venir.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner