Nord-Kivu : le CEPADHO dénonce la complicité des Maï-Maï aux côtés des ADF dans la tuerie des civils à Beni


Le Centre d’Etudes pour la Promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’homme (CEPADHO) dénonce la complicité de certains combattants Maï-Maï qui accompagnent les ADF dans la tuerie des civils à Beni (Nord-Kivu).

Dans un entretien accordé mardi 14 juillet à Radio Okapi, le vice-président du conseil d’administration de cette organisation, Me Omar Kavota, encourage le Chef de l’Etat à poursuivre son engagement à neutraliser tous les groupes armés qui constituent une sérieuse menace permanente contre la paix et la sécurité en RDC et particulièrement dans la région de Beni.
 
"Nous dénonçons les cas de massacres des civils, des enlèvements perpétrés par les ADF curieusement avec la complicité de certains groupes maï maï en particulier le groupe maï maï Kiambenga qui s’observe au nord-ouest du territoire de Beni. Et nous fustigions en fait cette participation parce que le week-end dernier à l’occasion des massacres à Mangazi et à Mavivi II dans le secteur de Beni-Mbau, trois civils ont été massacrés, cinq autres kidnappés", a-t-il indiqué.

Pour lui, lorsque les FARDC sont intervenus pourchassant l’ennemi, aux côtés des ADF, elles font l’objet de la présence des Maï-Maï.

"Nous disons aussi que tout en partageant le contenu du rapport du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme en ce qui concerne les crimes qui sont perpétrés à Beni, en Ituri par les ADF, les crimes qualifiés de crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, nous pensons que les Nations Unies feraient mieux de qualifier aussi ces crimes de terrorisme", a-t-il expliqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner