RDC : flambée des prix des denrées alimentaires à Kinshasa

Les prix des denrées alimentaires sont en hausse, depuis quelques temps sur le marché de Kinshasa. Le kilo de poisson salé, par exemple, qui se vendait à 13 000 francs congolais (6,5 USD) se négocie aujourd’hui à 15 500 francs congolais (7,7 USD).

Le sac de sucre brun vendu il y a une semaine à 85 000 francs congolais (42,5 USD), s’achète à 90 000 francs (45 USD) aujourd’hui.

Le gouvernement congolais attribue cette situation à la faible mobilisation des recettes qui entraine la dépréciation de la monnaie locale avec comme conséquence la flambée des prix.

-Comment analyser cette situation ?

-Que faire pour freiner cette tendance à la hausse des prix ?

Invités :

-Jean-Louis Kayembe, Directeur général de la Banque centrale du Congo en charge des opérations bancaires et de la politique monétaire.

-Christian Mwando, Député national de l’opposition, élu de Kalemie, province du Tanganyika. Il est président de la commission des infrastructures de l’Assemblée nationale. Il est également Secrétaire général adjoint d’Ensemble pour le changement.

-Godé Mpoyi, Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Fiscaliste, il est professeur d’Universités.

 

/sites/default/files/2020-07/150720-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner