« Les faits commis par les ADF sont extrêmement graves et les auteurs doivent répondre de leurs actes devant un tribunal », (Leila Zerrougui)

Dans une interview à Radio Okapi lundi 20 juillet 20, La cheffe de la MONUSCO, Leïla Zerrougui, est revenue sur le dernier rapport publié par le bureau conjoint des droits d l’homme des Nations Unies  faisant état des  attaques des ADF qui ont fait plus de 1 000 morts et des dizaines de blessés entre janvier 2019 et janvier 2020 au Nord Kivu et en Ituri.

Leila Zerrougui a rassuré que ces faits ne resteront pas impunis.

« Les faits commis par les ADF [rebelles Ougandais] sont extrêmement graves, et constituent des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre dont les auteurs  doivent répondre de leurs actes devant un tribunal », a-t-elle précisé ; avant d’ajouter :« Nous voulons que les criminels répondent de leurs actes devant la justice congolaise et s’il y a besoin le gouvernement peut demander l’appui de la Cour Pénale Internationale. »

Vous pouvez suivre ici l’interview de la cheffe de la MONUSCO avec Honore Misenga :

 

/sites/default/files/2020-07/leila_zerrougui_invite.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner