FC Renaissance du Congo : Jean-Max Mayaka appelle à l’unité

Quelques mois après l’incarcération de Pascal Mukuna, président du FC Renaissance, à la prison centrale de Makala, les supporters de ce club appellent  à l’unité pour que règne la sérénité dans leur club.

Pour ce faire, le président de la grande commission des supporters Nerry Gelezo, a entamé une série de rencontres avec les anciens dirigeants du club Orange de Kinshasa.

Il a rencontré Jean-Max Mayaka, l’un des fondateurs du club. Les deux parties ont discuté sur les différents problèmes qui minent le FC Renaissance notamment, le manque de dialogue, le non-respect des postes au sein de la direction du club.

« Nous ne devons pas voir les choses par rapport à un individu mais par rapport à un groupe de personnes qui doivent se mettre ensemble en fonction des compétences, en fonction d’une vision commune et bonne répartition des tâches pour permettre à ce que l’on ne puisse pas tomber dans ce genre de choses. Renaissance est l’équipe des supporters. Mais en tant que supporter, je ne peux pas accepter que l’équipe sombre », a indiqué Jean-Max Mayaka.

Il ajoute :

« il faut se mettre autour d’une table, voir si je peux être utile. Pour ce faire, la Renaissance du Congo est sortie en partie de mon embryon. Si j’ai accepté l’humiliation pour cette équipe. Donc aujourd’hui, si on m’associe ou on demande mon avis ou on estime à ce que je peux être utile, je n’hésiterai pas. Si tous on se met ensemble, Renaissance ira bien ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner