Controverse autour du communiqué du premier ministre Ilunga Ilunkamba sur les dernières nominations au sein de l’armée et de la magistrature.

Nominations au sein de l’armée et de la magistrature :  des réactions continuent à être enregistrées après la communication du premier ministre. Ce dernier s’est dit surpris par les dernières ordonnances du chef de l’Etat sur les nouvelles mises en place au sein de l’armée et de la magistrature.

Le chef du gouvernement explique que ces ordonnances ont été contresignées par le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur qui assurait son intérim, alors que d’après lui cela relève de sa compétence exclusive.

Sylvestre Ilunga Ilunkamba insiste en outre sur le fait que son contreseing constitue le gage de l’équilibre des pouvoirs entre le président de la République et le Premier ministre, qui est l’émanation de l’Assemblée nationale.

-Quelle analyse faire de cette controverse ?

Invités  

-Tony Mwaba, Député national et cadre de l’UDPS, membre de la plate-forme CACH.

-Me Yves Kisombe, Cadre et communicateur du PPRD, membre du FCC.

-Christian Moleka, Analyste. Il est coordonnateur de la Dynamique des politologues de la RDC.

 

/sites/default/files/2020-07/230720-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner