Actualite.cd : « RDC : Tshisekedi a reçu les 13 personnalités qui militent pour un consensus sur les réformes électorales »

Revue de presse de ce mercredi 29 juillet 2020

Les médias kinois parus ce matin commentent principalement la démarche des 13 personnalités politiques et acteurs politiques qui militent pour un consensus sur les réformes électorales.

Actualite.cd rapporte que les 13 personnalités ayant lancé l'appel du 11 juillet en faveur d'un consensus sur les réformes électorales, ont été reçues ce mardi soir par le président de la République, Félix Tshisekedi. Il s'agit notamment de, Claudel Lubaya, Delly Sesanga, Henry Thomas Lokondo, Patrick Muyaya, Juvenal Munubo, Jean Jacques Mamba, et Daniel Mukoko Samba...

Ces derniers, ont signé depuis le 11 juillet, une déclaration commune dans laquelle ils appellent à la tenue d’un forum strictement limité au processus électoral « en vue de baliser la voie à un processus transparente apaisé à l’horizon 2023 ». 

« Ces acteurs politiques proposent un agenda axé sur la réforme de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) dont la composition de son bureau, la révision de la constitution. Ils proposent particulièrement que des discussions soient engagées sur le rétablissement du second tour de la présidentielle, les orientations essentielles sur la loi électorale, etc. Ils suggèrent aussi que les débats soient tournés vers l’élargissement du conseil supérieur de la magistrature », indique actualite.cd avant d’ajouter que ces acteurs politiques demandent particulièrement à Félix Tshisekedi de prendre le lead sur la convocation de ces assises.

A ce sujet, Ouraganfm.cd note pour sa part qu’ils [ces personnalités] ont démontré le bien-fondé de leur démarche. « Il s’agit de dégager le consensus électoral pour éviter de tomber dans la violence comme c’était le cas tout récemment avec la désignation controversée de Ronsard Malonda à la tête de la commission électorale », explique ce media en ligne.

 

D’après Ouraganfm.cd, après le chef de l’État, Félix Tshisekedi, le groupe des 13 va rencontrer à partir de ce mercredi 29 juillet toutes les parties autres prenantes au processus électoral afin d’obtenir et de concilier les avis des uns et des autres, dégager les divergences et les convergences de manière à faciliter la construction d’un consensus attendu mais aussi de capitaliser les acquis de ces échanges pour opérer les réformes électorales par la voie institutionnelle.

Il s’agit, poursuit-il, du Premier Ministre, des présidents de deux chambres du parlement. Et puis viendra le tour des responsables du CACH, FCC, LAMUKA, les personnalités politiques et la Société civile. Une rencontre avec l’ancien président Kabila serait aussi prévue.

 

Dans les détails, les réformes électorales proposées par les 13 personnalités touchent au cadre organique, institutionnel que légal des élections, précise Ouraganfm.cd.

« Les signataires de l’appel du 11 juillet 2020, souhaitent retoucher la loi du 19 avril 2013 modifiant et complétant celle du 08 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la CENI, principalement au sujet de la composition de son organe de direction et le mode de désignation de ses membres. »

Ensuite, poursuit-il, ils proposent la révision de certains articles de la constitution, à l’exclusion de l’article 220 et dans le respect de celui-ci, notamment le rétablissement des deux tours de la présidentielle de l’élection du président de la République (art 71).

Enfin, le groupe des 13 pense à la révision de la loi du 24 décembre 2017 modifiant et complétant celle du 09 mars 2006 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales principalement sur le mode de scrutin pour certaines élections, la crédibilité du processus électoral et des résultats mais aussi la facilitation du contentieux.

Forum des As, pour sa part, qualifient ces 13 personnalités des « PARTISANS DES REFORMES ELECTORALES POUR UN CONSENSUS »

Le groupe de 13 acteurs sociopolitiques avec Delly Sesanga en tête, ont démarré leurs consultations pour obtenir un consensus autour de réformes électorales.

Lors d'un point de presse, ces acteurs sociopolitiques avaient dévoilé les grandes lignes de leurs propositions de réformes, notamment le retour aux élections à deux tours, la révision de la loi sur la composition de la CENI. Ils ont prévenu que le forum qu’il préconise sera limité à la question électorale, rapporte Forum des as.

« Pas question d’un dialogue sur le partage de postes, comme de coutume en République démocratique du Congo », note le journal.

Selon certaines indiscrétions, une rencontre avec l’ancien président de la République qui détient la Majorité au Parlement est envisagée dans son quartier général à Kingakati, conclut le journal

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner