Comment mettre fin à l'insalubrité et à la promiscuité dans les hôpitaux publics de la RDC ?

Les conditions sanitaires et hygiéniques laissent à désirer dans la plupart d'hôpitaux publics de Kinshasa et des autres villes de la RDC. Les ordures et autres déchets médicaux sont visibles dans certains pavillons et à certains endroits, ces détritus peuvent s'accumuler et finissent par empester tout l'environnement. On y déplore aussi la promiscuité quasi-permanente dans ces hôpitaux. Les malades se partagent les lits et les gardes malades se débrouillent pour avoir une place où passer la nuit. Seules quelques rares structures de santé essaient de respecter les normes sanitaires mais malheureusement, le coût des soins est exorbitant pour le gagne-petit. -Que faire pour mettre fin à l'insalubrité et à la promiscuité dans les hôpitaux publics de la RDC ?

Jody Nkashama discute de ce thème avec Dr Lezosse Doudou et Dr Kipasa Anicet, respectivement directeur général honoraire de l’Hôpital général de référence de Gemena (Sud-Ubangi) et expert en santé publique. Nicole Muyulu, infirmière hygiéniste et secrétaire administrative de l'Institut Supérieur en sciences Infirmières (ISSI/Monkole) a aussi pris part à cette interview.

/sites/default/files/2020-07/28072020-insalubrite-dans-les-hopitaux-publics_01_heure_50_minutes.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner