Nord-Kivu : 39 pêcheurs congolais torturés par les marins Ougandais sur le lac Edouard


Trente neuf pêcheurs congolais ont été arrêtés, torturés et puis relâchés par les marins ougandais mercredi et jeudi 6 août sur le lac Edouard, dans la zone frontière lacustre entre la RDC et l’Ouganda, près de Nyakakoma en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Ces incidents interviennent trois jours après l’arrestation, la nuit de dimanche à lundi 3 août, de dix pêcheurs ougandais par les marins congolais.  

Selon des sources des comités des pêcheurs de Vitshumbi et Nyakakoma, ces ougandais auraient déjà saisi le carburant et la production de pêche d’au moins 50 pirogues de pêche appartenant aux congolais.

Le vice-président de la société civile de Nyakakoma, Maké Kakule, qui plaide pour l’implication du gouvernement congolais pour la stabilité sur ce Lac, estime que, suite aux mesures contre la Covid-19, ces marins ougandais ne seraient pas autorisés d’amener les détenus congolais dans leur pays. 

"Les marins ougandais patrouillent sur le lac avec des bâtons et des machettes. Avant-hier ils ont torturé 30 pêcheurs congolais de Kyavinyonge, et ce matin ils viennent d’en torturer 9 autres. Ils sont tous ici à Nyakakoma, et nous voulons les amener à l’hôpital. Ces marins sont en train de dire qu’ils agissent en représailles contre l’arrestation des leurs. Maintenant dans leurs opérations sur le lac ils ravissent même les matériels de pêche des congolais. Nous voulons que notre gouvernement intervienne", a-t-il indiqué.

 Les 10 pêcheurs ougandais arrêtés, la nuit de dimanche à lundi 3 août, par les marins congolais seraient détenus, depuis mercredi, dans une prison à Rutshuru. Le comité des pêcheurs du lac Edouard pense qu’il y a urgence de baliser la frontière liquide entre la RDC et l’Ouganda sur ce lac. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner