Ituri : la société civile de la chefferie de Basili sollicite le renforcement des forces de sécurité

La société civile de la chefferie de Basili sollicite le renforcement des forces de sécurité nationales et onusiennes en vue de faire face à l’activisme des groupes armés dans le territoire d’Irumu.

Le responsable de cette structure citoyenne, Christian Furabo l'a indiqué jeudi 13 août au nouveau chef de bureau de la MONUSCO en Ituri qui effectuait sa première visite de travail à Komanda, à 75 Km de Bunia.

Pour la société civile locale, des attaques de ces groupes armés ont causé des déplacements massifs de populations, dont la plupart ne bénéficient pas d’assistance humanitaire. 

Le Chef de Bureau de la MONUSCO en Ituri a échangé avec les différentes structures locales. A tour de rôle, elles ont dressé la situation sécuritaire et humanitaire déplorable, selon eux, dans la région à cause des exactions commises par différents groupes armés.

Il s’agit principalement des rebelles des ADF, des éléments du groupe armé Front Patriotique et Intégrationniste du Congo (FPIC) et des miliciens mai mai.

Un appel qui a trouvé un écho favorable. Le Chef de Bureau de la MONUSCO, Josaya Obat, annonce l’arrivée imminente de la brigade onisienne d’intervention rapide, FIB. C’est pour appuyer, dit-il, les efforts des FARDC dans la traque des rebelles ADF dans le Sud d’Irumu.  

Les responsables des services de sécurité fustigent cependant la complicité de certains habitants qui servent d’éclaireurs aux éléments de ces groupes armés. Une complicité qui ne facilite par le travail des militaires des FARDC dans les opérations de traque contre ces rebelles. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner