La prospérité : RDC : « Kamerhe en Appel, l’UNC réclame l’acquittement ! »

Revue de presse de ce vendredi 21 août 2020

Deux sujets retiennent particulièrement l’attention de la presse parue ce matin. L’ouverture du procès en appel de Vital Kamerhe ainsi que l’affaire du renouvellement des membres du bureau de la CENI.

La prospérité rappelle que le Directeur de cabinet de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, doit, sauf changement de dernière minute, comparaître aujourd’hui, vendredi 21 août 2020, devant les juges d’Appel siégeant en chambre foraine à la Prison Centrale de Makala, à Kinshasa.

« Il lui est reproché notamment, d’avoir été l’auteur intellectuel de la ‘’volatisation’’  de près  57 millions de dollars américains, en complicité de Jammal Samih, un sujet libanais devenu très célèbre, pour n’avoir pas réalisé, ni finalisé le projet d’acquisition des maisons  préfabriquées destinées au logement des militaires et de leurs dépendants au Camp Tshatshi », souligne la prospérité avant d’ajouter que ses Avocats ainsi que lui-même contestent, en avançant une kyrielle de raisons et en brandissant des pièces contre pièces.

Aujourd’hui en Appel, ils récusent, en effet, le jugement rendu par le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe et exigent, désormais, que justice soit rendue. Bien plus, ils réclament, haut et fort, l’acquittement et la  libération pure et simple  de Kamerhe, poursuit le  journal.

« Déjà, hier, jeudi 20 août 2020, après une procession de prière ponctuée  des chants d’adoration et de louange, les cadres, militants et sympathisants de l’UNC, ont recommandé le sort de Kamerhe à l’Eternel, le Maître des temps et des circonstances », conclut le journal

Sur le même sujet, le Potentiel indique qu’après plusieurs reports, c’est finalement ce vendredi que les juges vont entrer dans le vif du sujet dans ce procès en appel devant la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Pendant ce temps, à l’Union pour la nation congolaise (UNC), on continue de clamer l’innocence de son autorité morale écrouée à la prison centrale de Makala depuis le mercredi 8 avril dernier, note Le potentiel.

Les cadres et militants  de l’UNC n’expliquent pas le rejet de demande de la liberté introduite à plusieurs reprises par les avocats de Vital Kamerhe, écrit le quotidien kinois

« Un monsieur comme Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’Etat, père de famille avec une adresse connue et il n’y a aucune crainte qu’il puisse se soustraire à la justice. Il n’y a donc aucune raison de continuer de le maintenir en détention. Pendant que le procès en appel se poursuit, il peut rentrer chez lui à la maison et être en liberté en attendant, répondre chaque fois que la justice aura besoin de lui », a plaidé Bertin Mubonzi, haut cadre de l’UNC, cité par le Potentiel.

Mise en place des animateurs de la CENI

Dans sa livraison, Le Phare évoque une lettre de la présidente de l’assemblée Nationale, Jeanine Mabunda adressée aux groupes parlementaires de réfléchir pendant cette trêve, à la désignation de leurs délégués au sein des organes de la Ceni.
Assemblée Nationale : Mabunda exhume le dossier Malonda », écrit le journal

« Alors que les deux chambres du Parlement se trouvent en vacances depuis le 22 juillet 2020, après la proclamation, la veille, de la fin de l’état d’urgence sanitaire par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, l’on apprend que Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée Nationale, a écrit aux présidents des groupes parlementaires, leur demandant de réfléchir, pendant cette trêve, à la désignation de leurs délégués au sein des organes de la Ceni (Commission Electorale Nationale Indépendante). »

Compte tenu de la volonté de la présidente de l’Assemblée Nationale de tenter un nouveau passage en force pour imposer Ronsard Malonda à la présidence de la Ceni, après avoir échoué lamentablement au mois de juillet, à la suite des actions de rue enclenchées par des organisations politiques et sociales à travers le pays, les parlementaires de l’Opposition lui ont faire savoir leur refus catégorique de cautionner l’illégalité, poursuit Le Phare

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner