Nord-Kivu : trois personnes tuées dont un écolier lors d’une attaque près d’un centre de passation du TENAFEP à Masisi

Plus de 300 écoliers n’ont pas fini les examens de fin d’études primaires ce jeudi 27 Aout. C’est à la suite d’une attaque des miliciens contre les FARDC tout près du centre de passation d’examen de fin d’étude primaire à l’Ecole Primaire Ngoyi dans la localité de Katanga. C’est dans le groupement Nyamaboko 2, secteur de Katoy. 

L’administrateur de Masisi, a affirmé ce vendredi à Radio Okapi, que l’incident a eu lieu, alors qu’une unité des FARDC et la police se dirigeait vers le centre de passation des examens de l’EP Ngoyi pour le sécuriser. Ce centre devait accueillir 306 élèves. Arrivée tout près de l’école, militaires et policiers ont été attaqués par les combattants du groupe Union des patriotes pour la défense du Congo UPDC, dirigé par Mahachano et Kapasi actifs dans la région.  Cosmas Kangakolo administrateur de Masisi indique qu’il est difficile pour l’instant de donner toutes les précisions du fait que la région en question est trop enclavée.

D’après lui, lors de ces affrontements tous les élèves et inspecteurs ont fui dans la brousse et la plupart n’ont pas encore regagné le village jusque ce matin. L’administrateur a précisé que parmi les 3 personnes tuées figurent un élève, un pasteur et un milicien.

Cependant une femme et un autre homme ont été grièvement blessés.  Le porte-parole de la 34-eme région militaire confirme l’incident mais il indique qu’il vérifie encore toutes les informations avant de se prononcer.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner