Beni : des milliers des déplacés fuient les attaques ADF depuis quelques semaines


Des milliers de personnes déplacées ont fui les attaques des ADF depuis quelques semaines dans plusieurs villages et localités en territoire de Beni (Nord-Kivu).
Selon la société civile et des Organisations de Défense des droits de l’homme, ce déplacement de la population s’est accentué la semaine dernière à la suite de la résurgence des attaques des ADF dans la région.

Selon des sources de la société civile, ces déplacés qui se dirigent vers les grandes agglomérations jugées sécurisées disent craindre la résurgence des attaques de ces rebelles ougandais. Me Omar Kavota de l’ONG Centre d’Etudes pour la Promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme parle d’un désastre humanitaire dans trois des quatre secteurs du territoire de Beni :

« Les secteurs de Beni-Mabu, Rwenzori et Watalinga traversent en ce jour un désastre sur le plan humanitaire. La plupart des populations dans ces entités ont fui. Sur plus ou moins 1.500.000 personnes qui vivent dans le territoire de Beni, au niveau de notre organisation nous réalisons que plus ou moins 5.550 mille sont des déplacés. Et cela s’appelle désastre humanitaire ».

La plupart de ces déplacés vivent dans les familles d’accueil à Oicha, Mutwanga, Bulongo, Kamango et Nobili.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner