Kongo-Central : des présumés bandits, récidivistes ayant bénéficié de la grâce présidentielle, présentés par la police


Quatre bandits dont une femme arrêtés par la Police ont été présentés à la presse lundi 31 août à Matadi.

Parmi eux, 2 sont des acolytes d’un certain "Bukerty", chef de bande de l'écurie Ntshangu, recherché par la police. Ils sont arrêtés pour avoir participé à une bagarre entre gangs, ayant causé mort d'homme le 25 août dernier au quartier Nord à Matadi.

L'autre se nomme "Café", un voleur réputé habitant Kingabua à Kinshasa. Il était recherché par la police de Kinshasa suite aux multiples actes d'incivisme. 

À Matadi, "Café" est arrêté pour avoir attaqué la délégation du ministre du Tourisme lors d’une visite de travail à Matadi, c’était au rond-point Belvédère.

Quant à la femme, elle est poursuivie pour avoir caché des bandits dans sa maison. 

Face à ce regain d'insécurité intervenu juste après la libération en masse des détenus en application de l'ordonnance portant mesure de grâce présidentielle, le maire de la ville, Pathy Nzuzi a convié les commandants de la police de trois communes de Matadi à multiplier les opérations en vue de démanteler les poches d'insécurité dans la ville. 

Joignant l’acte à la parole, Pathy Nzuzi a remis au commissariat urbain de la Police 3 motos neuves pour mener des opérations anti-criminelles. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner