Nord-Kivu : arrestation d'un militaire FARDC qui a tiré à bout portant sur un civil à Mavivi


Le Lieutenant Antony Mwalushayi, porte-parole à l’intérim des opérations Sokola 1 à Beni, a confirmé ce mercredi 2 septembre l’arrestation du caporal des FARDC qui a tiré sur un civil la nuit de mardi à mercredi à Mavivi. Pour lui, ce caporal va répondre de ses actes devant la justice militaire.

Selon le porte-parole de l’armée dans la région, tout est parti d’une dispute entre cet homme en uniforme qui prenait un verre avec la victime ; une dispute qui, malheureusement s’est soldée par des tirs d’arme qui ont atteint la victime à la jambe et aux épaules.

Tout en condamnant cet acte, le porte-parole de l’armée appelle la population au calme.

« Nous avons envoyé les éléments sur terrain puis ont arrêté le soldat qui a commis cet acte. Et pour l’instant, il est à la disposition de la justice militaire pour répondre de ses actes que nous déplorons aujourd’hui. Des tels actes ne peuvent en aucun cas briser le mariage qui est d’ailleurs solide entre la population civile et notre armée. C’est un élément qu’on va corriger. Nous ne pouvons en aucun cas encourager des tels actes qui ternissent l’image de notre armée. Nous pensons que, il va servir de modèle pour le reste des soldats. Un soldat doit garder sa population, doit protéger sa population. Même si on a pris un verre de trop on doit se comporter en un soldat qui est un patriote, appelé aussi à protéger les civils. Nous pensons que si nous ne punissons pas ce soldat, ça va fragiliser le mariage entre la population et l’armée », a indiqué le Lieutenant Antony Mwalushayi, porte-parole à l’intérim des opérations Sokola 1

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner